Elle avait rendez-vous

Certaines attendaient depuis le début de l’après-midi pour être sûres d’avoir une bonne place et «pouvoir voir Patrick de près», racontaient-elles émoustillées.Hier soir, ambiance tapis rouge, talons hauts et tenues de soirées (pour certaines) au Méga CGR des Minimes, à La Rochelle.Et pour cause, plus de 600 personnes ont eu la chance de pouvoir assister au concert très privé de Patrick Bruel, organisé par la radio Alouette avec le soutien de «Sud Ouest».

«Quand j’ai su que ce concert avait lieu à La Rochelle, je me suis dit que ça ne pouvait pas se passer sans moi car c’est une petite scène», raconte Laure Vigier, 32 ans.

Dans la grande salle de cinéma, transformée en scène de concert pour l’occasion, l’artiste était seulement accompagné de ces deux musiciens, un au piano et un autre à la guitare pour 1 h 30 de show dans une ambiance très cosy.

«Alouette tient toute sa force dans sa connaissance du terrain et sa proximité, comme ce rendez-vous qui permet aux auditeurs de rencontrer la star», souligne Sébastien Lebois, directeur des programmes de la radio.

C’est dans la cité martime qu’est née le texte de sa chanson «Casser la voix», c’était en 1987, lors de son premier passage aux Francofolies.

À partir du 16 mai, Patrick Bruel débutera sa toute nouvelle tournée et sera sur la scène des Francofolies le 12 juillet prochain.

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer