L’urbanisme autrement

1 : nous allons être de plus en plus nombreux sur le territoire de la Communauté d’agglomération de Royan Atlantique.2 : Nous allons disposer de moins en moins de place pour loger tout le monde.D’autant qu’il n’est pas question de renoncer à l’indispensable développement économique\u2026.Voilà un problème qui ne s’annonce pas facile, mais que la Cara doit résoudre.C’est un état d’esprit qu’il faudra changer.

«De toute façon, on ne peut plus imaginer des lotissements qui s’étalent à la périphérie des villes et des bourgs et qui prennent une place folle», insiste le maire de Vaux-sur-Mer.

Comme le rappelle Jean-Paul Cordonnier, ce Plan d’aménagement (décrit dans le DOO) est construit autour de quatre axes : faire de la Cara un territoire durable, dynamiser le tissu économique et lutter contre les fragilités, préserver et valoriser l’environnement et le cadre de vie et, enfin, structure un développement territorial du milieu marin.

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer