la petite Sydney retrouvée décédée

Disparue vendredi après-midi vers 16 h 30, Sydney, une petite fille âgée de 23 mois, a été retrouvée décédé hier, vers 14 heures, dans un champ de terre, à Moragne, un village rural de 450 habitants situé entre Rochefort et Saint-Jean-d’Angély.Un hélicoptère déployé par la gendarmerie a fait la macabre découverte en survolant la zone, distante de 2,5 km de la cour du domicile familial où elle avait disparu, probablement par un passage ouvert entre deux haies donnant sur des champs, selon la procureur de la République de La Rochelle, Isabelle Pagenelle.

«Toutes les pistes sont exploitées» a-t-elle indiqué lors d’une conférence de presse qui s’est tenue dans la mairie du village, hier en fin d’après-midi. Le corps de Sydney sera autopsié demain matin.

Elle a rassemblé les membres de la famille – des gens du voyage sédentarisés – et des dizaines d’habitants de la commune et d’au-delà (certains sont venus d’une dizaine de kilomètres à la ronde pour se rendre utiles).

Dès la disparition de l’enfant, signalée «très vite» selon la procureur de la République, une cinquantaine de militaires se sont déplacés avec des chiens pisteurs.

Un hélicoptère a également survolé la commune vendredi soir avec une caméra thermique embarquée.

Hier, au plus fort du dispositif, 190 gendarmes ont été déployés, soutenus par deux hélicoptères, quatre équipes cynophiles, des pompiers spécialisés dans le sauvetage nautique.

Parmi ces derniers se trouvaient Samuel et Anthony, deux adolescents de la commune âgés de 16 et 17 ans, qui ont débuté leurs recherches à 17 h 15 et 18 heures vendredi, accompagnés de membres de leur famille.

Ils ont utilisé les moyens de locomotion à leur disposition : «Il y avait sept ou huit vélos, quatre motos, un buggy, un quad, et même un cheval», énumèrent les deux jeunes.

Le lendemain, ils se sont également portés volontaires quand les gendarmes sont sortis, à 11 heures, du PC installé dans la salle polyvalente de Moragne pour demander aux 70 à 80 personnes qui patientaient alors sur le parking de les accompagner pour ratisser deux secteurs.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer