L’intercommunalité est la bonne échelle

Tout baigne dans le monde du mal-logement.La phrase peut paraître choquante mais elle traduit bien l’atmosphère qui régnait hier à la tribune de l’assemblée générale des offices publics de l’habitat.Tout baigne dans la mesure où tout le monde est d’accord pour dire que la France vit une grave crise du logement et pour tenter d’atteindre l’objectif fixé par François Hollande : construire 150 000 logements par an.

Et entre la ministre Cécile Duflot et le président de la Fédération nationale Alain Cacheux, par ailleurs élu socialiste de Lille, ce ne furent que louanges et amabilités.

Les décisions que vous avez prises sont les bonnes.

Il faut en finir avec cette politique d’infantilisation.

Dans le pacte que nous signerons avant la fin du mois de juin, nous donnerons la confiance du gouvernement à l’Union sociale de l’habitat.

J’entends de ci de là des discours pessimistes avançant qu’on ne pourra jamais aller au-delà de 100 000.

Je ne veux pas le croire, je ne veux pas l’entendre.

Il nous faut un sursaut important dans les semaines à venir.

En 2013, après les atermoiements du début de l’année en raison de l’incertitude sur la TVA, la production devrait être sensiblement la même qu’en 2012.

L’un des outils essentiels pour réussir, c’est justement l’Office public de l’habitat.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer