De l’action sociale à et des états généraux

Qui doit financer l’aide à la précarité? Quelles prises en charge à travers les services d’aide à domicile? Quelques questions parmi des centaines d’autres que peuvent se poser les maires, les responsables associatifs, des chefs d’entreprises, mais aussi les citoyens. C’est ce que se propose de faire jeudi et vendredi la Communauté d’agglomération de Royan-Atlantique (Cara) avec ses états généraux de l’action sociale.

D’un côté, les nouveaux arrivants sont essentiellement des retraités avec de l’argent et d’un autre côté, on voit de plus en plus de jeunes, beaucoup de familles monoparentales qui vivent dans la précarité…

Sur le territoire de la Cara, une famille sur trois avec un enfant de moins de 25 ans est une famille monoparentale!

Les ateliers, ouverts à tous, se dérouleront dans différentes salles du Palais des congrès.

Philippe Metge, directeur du centre communal d’action sociale de Royan, Michel Caudron, consultant en ingénierie gérontologique interviendront pour la thématique Dépendance et handicap.

Michel Verpereaux, spécialiste du droit constitutionnel, clôturera ces journées par une conférence sur les enjeux de la décentralisation vendredi à 11 heures après la synthèse par thématiques.

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.