Des jardinières en libre service

«Beaucoup de personnes à la mairie trouvaient ce concept de jardinières solidaires trop saugrenu», se souvient Anne Rousseau Fockedey.Des fruits et des légumes gratuits pour les habitants des Gonds.Pour le moment, ce sont 27 jardinières qui ont été installées dans les rues de la commune, notamment en face de la mairie, rue Maurice Ravel, et dans la rue du stade.L’initiative de la municipalité s’inscrit dans un mouvement plus large, proche de la mouvance écologiste, confie Anne Rousseau Fockedey.

Tomates cerises, poivrons, piments d’Espelette, fraisiers\u2026 le choix des fruits et légumes ne s’est pas fait au hasard.

«Nous voulions des légumes simples, rustiques», confie Anne Rousseau Fockedey.

Les graines, elles, proviennent du lycée professionnel horticole du Petit Chadignac, mais aussi de jardins de particuliers.

Des capucines fleurissent aussi dans les jardinières, à côté des plants de légumes et des fraisiers.

Les Gontais semblent accueillir cette initiative avec enthousiasme.

«Ça va être sympa ces petites tomates jaunes», lance Catherine Guilloton, une habitante du village.

Depuis l’installation des jardinières, elle se réjouit de ne recevoir que des retours positifs des habitants de la commune.

Avec ces nouvelles jardinières, la municipalité des Gonds participera cette année au prix Villes et villages fleuris.

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.