Juillet, pas si maussade

Une évolution qui irait de pair avec la baisse de fréquentation recensée par les hôtels oléronais.Le directeur du Novotel de Saint-Trojan, Philippe Lutz, accuse un recul de 6% en juillet 2013 par rapport à la même période l’année passée.Autre tendance qui se profile : les réservations de dernière minute.La météo maussade des trois dernières années y est sûrement pour beaucoup.Cette année pourtant, le soleil était de nouveau au rendez-vous.

Le soleil brillait aussi pour le secteur de la restauration.Tous remarquent une évolution des habitudes des vacanciers avec toujours plus de «micro séjours» de trois à quatre nuits, qui s’accompagnent d’une diminution moyenne de la durée de villégiature.

Un phénomène de roulement qui profite notamment aux visites guidées organisées par la Maison du Tourisme.

La météo ensoleillée de ce mois de juillet a bénéficié à toutes les activités de plein air.Concerts et autres animations gratuites ont rencontré un franc succès.

Valérie Labussière loue des vélos à Boyardville.Son commerce, Roue Libre, s’en sort mieux qu’en 2012.Selon elle, «les gens ont longtemps attendu l’été, ils ont envie de profiter de leurs vacances en plein air».

Une opinion partagée par de nombreux acteurs du tourisme local qui défendent une plus grande professionnalisation du secteur.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer