Le wake-park !

wake-parkDeux amis ont lancé le 8 août leur activité de kitesurf tracté par un câble.Les deux créateurs du «wake-park» vantent un sport facile d’accès.Pour définir le wake-board à un profane, on chercherait la comparaison de ce sport de glisse tracté, du côté du kitesurf, auquel le wake emprunte la planche, longue d’un 1,40 m pour 40 cm de large, la traction mécanique remplaçant la voile.L’initiative en revient à deux passionnés de glisse originaires de la presqu’île d’Arvert, Nicolas Gandon et Nicolas Gaubert.

Nicolas Gandon, notamment, connaît bien les «wake-parks», des structures dédiées à cette pratique, qui ont déjà fleuri dans l’Hérault, depuis Montpellier, en Bretagne et en Normandie, aussi.

Les deux Nicolas pressentaient le potentiel d’une telle structure en Pays Royannais.Les deux amis ont soigneusement pointé tous les plans d’eau susceptibles d’abriter dans leur région un «wake-park».

Pour finalement demander à investir le plan d’eau aménagé devant le bâtiment principal des Jardins du Monde.La ville de Royan a été rapidement séduite par l’idée.

Restait à convaincre les exploitants du parc floral.

Car si les deux associés n’ont pu lancer leur activité que très tardivement dans la saison, le 8 août, ils ne se sont pas trompés sur l’engouement que le wake-board suscite.

Déjà, il existe à Royan un potentiel d’amateurs de sports de glisse.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer