L’exploit du dirigeable

L’exploit du dirigeableLe Rêve d’Icare a participé à l’exploit du dirigeable.Evidemment, le mérite du double record réussi mercredi dernier par le dirigeable à propulsion électrique Iris Challenge II reviendra en premier lieu aux concepteurs de ce dirigeable de forme lenticulaire, parmi lesquels Pierre Chabert, ainsi qu’à son copilote de mercredi, le spécialiste de l’aéronautique Gérard Feldzer.Les deux hommes ont rallié Dymchurch, en Angleterre, depuis Cap Gris-Nez, maintenant en l’air leur «soucoupe volante» pendant 2 h 43 et lui faisant parcourir 46 km.

Mais à Royan, quatre membres de l’association Rêve d’Icare peuvent se flatter d’avoir apporté leur pierre à l’édification de cet exploit, symbole de la possibilité de généraliser le transport aérien avec des dirigeables électriques.

Le président du Rêve d’Icare, André Mongrand, accompagné de Nicole et Claude Mouchard et de leur nièce, Florence, a passé quatre jours dans le Nord.

La participation à la deuxième tentative de traversée de la Manche du dirigeable électrique Iris Challenge n’aura pas été de tout repos.

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.