Auto-partage, c’est parti

Auto-partage, c’est partiLa voitures électriques en auto-partage, c’est parti ! Elle compte deux bornes électriques et trois voitures.Cet homme n’est pas en train de mettre de l’essence dans la voiture.Il recharge en électricité la Mia stationnée devant la gare de Saintes.La station compte deux bornes de recharge électrique fabriquées à Saintronic.Pour favoriser le développement de ce service, la Région a créé la société publique locale (SPL) Poitou-Charentes Auto-Partage dont le nom commercial est Régionlib.

Les stations sont exploitées pour le compte de la SPL par le réseau France Auto-Partage devenu Citiz.

Les Mia disponibles sont des voitures à trois places.

Ce dernier insiste sur le fait que ce n’est pas de la location de voiture, mais un service qui s’inscrit dans la durée avec des abonnements.

«L’auto-partage n’est ouvert qu’à des gens que nous connaissons», insiste t-il.

L’abonnement mensuel est de 5 euros avec à chaque fois 2 euros pour la prise en main de la voiture et 1,50 euros le quart d’heure.

Grâce au réseau Citiz, les abonnés pourront également utiliser les véhicules en auto-partage dans le reste de la France, à commencer par La Rochelle, Niort, Angoulême, Poitiers ou Châtellerault.

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer