Vendre Foncillon

Vendre Foncillon« Ne pas vendre Foncillon nous coûterait 5 M€ ».Sans surprise, le Conseil municipal a approuvé hier soir la désaffectation, le déclassement et l’aliénation du site de Foncillon, préalable à sa vente à la SAS Fradin Promotion.Sans surprise non plus, il n’y a pas eu unanimité (1).Les élus des différents groupes d’opposition se sont opposé, en filigrane des trois délibérations soumises au vote, au passage de ce pan du patrimoine bâti royannais dans le domaine privé.

Au nom de l’opposition de gauche, Jacques Guiard a déploré, lui, que «les trois délibérations réglementaires soumises au vote» hier soir «surviennent au terme d’une procédure menée pour nous de manière fort peu démocratique», prenant pour preuve de ce «débat public squizzé» la tenue d’une représentation du projet la veille du conseil municipal au cours duquel les élus devaient se prononcer sur le principe de la vente à la SAS Fradin Immobilier.

Face aux inquiétudes des élus d’opposition, mais également des riverains, présents pour certains dans le public hier, Didier Quentin a toutefois dû insister sur les «conditions résolutoires» auxquelles est soumise la cession de Foncillon, notamment le respect d’une élévation maximale de R + 1 pour la majorité des constructions nouvelles.

L’accord finalement donné par la majorité municipale à la vente de Foncillon a laissé Jean-Michel Denis dépité.

(1) Les trois élus de l’opposition de gauche se sont abstenus, les quatre élus d’Union en Mouvement et René-Luc Chabasse ont voté contre.
De Sud-Ouest par Ronan Cherel

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.