La digue à 36 mètres

La digue à 36 mètres de son musoirLa digue à 36 mètres de son musoir.Fin janvier prochain, la nouvelle digue nord sera terminée, celle du Lazaret en décembre.Maxime Bono sur la longue jetée de la digue nord, future grande promenade en ceinture de l’extension du port.Deux ans et demi après le battage de la première palplanche au pied de la digue des Tamaris qui marquait le coup d’envoi du chantier, la Régie du port de plaisance n’a jamais été aussi près de livrer 1 100 anneaux supplémentaires aux plaisanciers.

Ceux d’entre eux qui émargent la liste d’attente ont d’ailleurs reçu une lettre de sensibilisation à l’occasion du dernier Grand Pavois.

Et hier sur le chantier, les élus municipaux, de la majorité comme de l’opposition, qui avaient marqué leur désir de découvrir la finalisation de l’ouvrage ont pu voir de leurs propres yeux.

Elle mesure 620 mètres passage par la centrale à béton qui coule les éléments de la jetée, puis longue promenade sur les 590 mètres déjà bâtis de la grande digue nord, en bordure du chenal.

Encore quatre éléments à poser, soit un linéaire de 36 mètres, le plus long dans la durée, compte tenu du raccordement final.

Depuis la jetée, le regard balaie l’ancienne digue de ceinture, celle du Bout-Blanc sur laquelle avancent à grand train les travaux d’un imposant bloc sanitaire et de locaux de service.

ETPO a sous-traité sa fabrication à la société Baudin de Chateauneuf (Loiret), une entreprise réputée pour ses constructions métalliques.

La digue du Lazaret, dont le chantier avait débuté en novembre 2011 et qui devait être livrée en juillet 2012.Son achèvement est annoncé pour la mi-décembre prochaine.
de Sudouest par Philippe Baroux

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.