Saint-Exupéry vient d’être traduit en poitevin-saintongeais

Saint-Exupéry vient d’être traduit en poitevin-saintongeaisSaint-Exupéry vient d’être traduit en poitevin-saintongeais.Passons sur la polémique entre le saintongeais et le poitevin, le poitevin-saintongeais, le vendéen-poitevin-saintongeais ou le saintongeais-poitevin mâtiné de Ruffecois, la langue, le patois, les dialectes, le parler, la graphie.Seuls les puristes pourront y retrouver leurs ouailles.L’important dans l’histoire, c’est qu’il soit encore aujourd’hui des lettrés pour défendre le parler d’hier.

Voici donc qu’après «L’île noire» de Tintin en saintongeais («L’ilate negue»), «Le petit prince» d’Antoine de Saint-Exupéry vient d’être traduit et édité en poitevin-saintongeais.

Difficile de convaincre l’éditeur qu’il y a des lecteurs potentiels en poitevin-saintongeais.En attendant, le livre édité en numérique sort au compte-gouttes sur papier.

Le champ d’investigation de cette petite maison d’édition établie au coeur de la Saintonge, tout près des bases du pape de Saintonge Goulebenéze?

La traduction en a été confiée à Nicolas Martin-Minaret sous la direction d’Eric Nowak, auteur et éditeur de nombreux ouvrages en poitevin-saintongeais qui aurait servi de modèle à nos cousins québécois.
de Sudouest par THOMAS BROSSET

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.