Des œuvres d’exception

Des œuvres d’exceptionDes œuvres d’exception sous le feu des enchères.Me Geoffroy, commissaire-priseur, et Philippe Ravon, expert, ont réuni toiles de peintres régionaux, sculptures et mobilier. Philippe Ravon présente un chevalet moderniste de Raymond Subes (1891-1970), l’une des plus belles pièces de la vente.Les amateurs d’art et de vente aux enchères savent que chaque week-end du 11 novembre, Saintes devient une place qui compte.Ce rendez-vous s’est aussi fait connaître par son attachement aux peintres régionaux et par quelques ventes remarquables comme celle d’un dessin de Jean-Baptiste Corot, adjugé 51 000 € en 2009.

Samedi, à partir de 14 h 30, les voûtes de l’Abbaye-aux-Dames résonneront à nouveau des coups de marteau du commissaire-priseur, Me Geoffroy, et des explications éclairées de Philippe Ravon, expert judiciaire de Saintes.

Voilà pour les montants les plus spectaculaires.

Mais il n’est pas inintéressant de s’attarder sur un étonnant mobilier «en bois-de-fer» en provenance de la collection d’un avocat auprès de l’ambassade de France à Saïgon, au début du siècle dernier.

Tables, consoles, guéridons en bois précieux côtoient des vases en porcelaine et diverses statues, en provenance des héritiers du diplomate.

Elle a été fabriquée à la fin du XIXe siècle et est estimée 5 000 €.

Philippe Ravon, pour lequel cette vente a demandé trois bons mois de travail aux côtés du commissaire-priseur, partage quelques coups de coeur comme cette huile sur toile à horloge de 1824.

Parmi les peintures qui ont quitté le cocon de maisons particulières pour d’autres maisons particulières, des musées ou des galeries, citons aléatoirement un ensemble de peintures de Florimond Palvadeau (1815-1883), élève de Corot et Rousseau.

Les amateurs d’art apprécieront aussi de débusquer des signatures comme Fernand du Puigaudeau, Christian Couillaud, Gustave Labat ou Gaston Balande.
de Sudouest par SÉVERINE JOUBERT

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.