Pour Laura, objectif Miss France

Pour Laura, l'objectif Miss FranceRoyan : pour Laura Pierre, l’objectif c’est Miss France.Des séances d’essayage et de photos avec sa «petite» soeur de 17 ans, Alicia, dans l’intimité de la maison familiale au Gua aux séances de pose devant l’objectif d’un photographe professionnel, il n’y avait qu’un pas, que Laura Pierre a accompli avec ses longues et fines jambes.Depuis qu’elle a convaincu le jury du comité régional qu’elle avait la tête et les jambes pour porter haut les couleurs du Poitou-Charentes au prestigieux concours Miss France, la jeune étudiante en génie biologique à La Rochelle cède à de nouvelles contraintes.

Son planning de cours heureusement assez léger cette année lui permet de caler des shootings photos, des interviews, des après-midi shopping pour constituer sa garde-robe de prétendante au titre d’ambassadrice de la grâce et de la beauté à la française.

Il serait faux de faire croire que rien ne la prédestinait à participer à un concours de beauté.Déjà parce que Laura Pierre est belle et élégante, dans son allure générale, dans ses choix vestimentaires.

Pour promouvoir son image et son nouveau statut de prétendante au titre de Miss France, Laura Pierre a accepté – avec enthousiasme, naturel et même professionnalisme – de poser pour le photographe royannais Stéphane Souchon.

Ce dernier ne concevait pas d’autres décors que les cadres différents offerts par Royan, ses plages, ses villas Belle Époque ou 1950, son marché couvert, aussi, où Laura Pierre s’est promenée mardi en toute décontraction, découvrant les joies des sollicitations et des encouragements bienveillants.

«Elle n’est pas juste belle, elle a du charisme, également», insiste Benjamin Caillaud, photographe au côté de Stéphane Souchon.
de Sudouest par Ronan Chérel

Suivez-nous et aimez-nous :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email