Didier Quentin souhaite assouplir le décret de 2006.Le député maire de Royan a écrit au président de l’Association des élus du littoral.Didier Quentin, ému par le «décret plage du 26 mai 2006» qui impose la destruction de restaurants de plages de Royan (notamment le Lido) et Saint-Georges-de-Didonne, vient d’écrire à Jean-François Rapin, président de l’Association nationale des élus du littoral (Anel).

Le député de Royan note que sa ville n’est pas la seule du littoral à connaître une application aussi stricte du décret.

Il demande au président de l’Anel de prendre l’initiative d’une réunion de travail avec les ministères concernés pour aboutir à l’élaboration d’une circulaire visant à assouplir les conditions d’application du texte en question.

«Il en va de l’attractivité de nos littoraux dans un climat de concurrence touristique toujours plus grand», conclut le député maire.
Résume du Sudouest de Didier Piganeau

Admin

Recent Posts

Les pompiers de Charente-Maritime surveille les forêts

Les 90 pompiers du centre et de l'ouest de la France qui sont arrivés lundi…

1 semaine ago

Au large d’Oléron, le gouvernement annonce le lancement d’un parc éolien offshore

À l'issue d'un débat public de cinq mois réunissant plus de 15 000 participants, les…

2 semaines ago

L’Ile d’Aix recherche en urgence un médecin généraliste

Alors que des milliers d'estivants sont attendus ces prochaines semaines sur ce petit croissant de…

1 mois ago

Les dépistages de la covid-19 repartent à la hausse

«Nous sommes déjà en plein milieu de la 7ᵉ vague en Charente-Maritime». C'est le bilan…

1 mois ago

Résultats élections législatives 2022 second tour – Les 5 circonscriptions

Qui a terminé en première position en Charente-Maritime lors du second tour des élections législatives…

2 mois ago

Résultats élections législatives 2022 premier tour

Qui est majoritaire en Charente-Maritime lors du premier tour des élections législatives 2022 ? En…

2 mois ago