Le gréement de « l’Hermione »

Le gréement de Le gréement de « l’Hermione » de fabrication suédoise. Après s’être essayé sur le «Göteborg», Jens Langert a entièrement conçu le gréement de la frégate. Le Suédois transmet depuis deux ans son savoir-faire unique. Jens Langert, le gréeur suédois, est rentré en contact avec l’association de la frégate en 2005. Dans son antre bricolé sur le chantier de «l’Hermione» et placardé d’esquisses au crayon noir, Jens Langert se sert un thé en partageant en direct la play-list de son fils resté en Suède.

Depuis deux ans, le gréeur suédois partage son temps à part égale entre son pays et Rochefort. À l’origine architecte pour la construction de maisons, Jens Langert est arrivé sur le «Göteborg» par le dessin.

C’est après avoir accosté à La Rochelle à bord du navire suédois en 2005, qu’il vient pour la première fois à Rochefort.

Quelques années plus tard, Isabelle Georget qui enverra Laurent Da Rold et Jean-Philippe Houot, directeurs du projet «Hermione» et en charge du suivi de sa construction, tirer des bords sur le «Göteborg» avec Jens.

«C’est le plus beau bateau du monde», résume-t-il sans rire et sans emphase. À partir de croquis et des descriptions de l’époque, il a redessiné le gréement de la frégate jugé extrêmement complexe par les meilleurs spécialistes.

Les esquisses et les plans, minutieusement tracés au crayon, sont tous réunis dans un carnet, future archive du XXIe siècle, qui sert de base de travail à tout le monde.

« Je rêve que “l’Hermione” navigue le plus possible, pendant des années. Qu’elle fasse des tours du monde, et qu’elle ne revienne que deux mois à Rochefort. Un bateau qui reste à quai est un bateau qui pourrit.
résumé du Sudouest par agnès lanoëlle

Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer