Elle jette l’ancre à Ternant

Elle jette l’ancre à TernantElle jette l’ancre à Ternant. La zone d’activités du Fief-du-Chêne, à Ternant, va accueillir, l’année prochaine, une nouvelle entreprise : VGD pour Vogue la Galère Distribution. Trop à l’étroit dans ses locaux aux Bertons, à Saint-Savinien, cette société emploie 11 salariés (dont trois commerciaux) et résiste plutôt bien à la crise. C’est en 1998 que la société est née.

Nous avons monté un business qui permettait aux plaisanciers d’acquérir des pavillons belges. La réglementation belge était en effet beaucoup plus simple que la réglementation française.

Quinze années plus tard, un salarié s’occupe toujours de ce service. «Cela ne représente plus que 10 % de notre chiffre d’affaires», poursuit Xavier Cador, qui s’est installé en Charente-Maritime en 2002.

«Depuis cette année, nous sommes distributeurs exclusifs de la marque italienne Osculati pour le Grand Ouest de la France, et cela se présente bien ; nous ouvrons une centaine de nouveaux comptes toutes les semaines», annonce le dirigeant.

En s’installant à Saint-Jean-d’Angély, VGD disposera d’un site unique – l’entreprise possédait des entrepôts à Taillant et Archingeay – et se rapprochera de l’autoroute.

En attendant avec impatience ce déménagement, VGD enregistre les commandes et envisage l’avenir avec sérénité.

La nouvelle entreprise angérienne participera d’ailleurs au Salon nautique de Paris, du samedi 6 au dimanche 15 décembre.
Résumé art de Philippe Brégowy du Sudouest

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.