Un homme entre la vie et la mort

Un homme entre la vie et la mortUn homme entre la vie et la mort. Le pronostic vital d’un homme de 29 ans, originaire de la région angoumoisine (16), est engagé après qu’il a reçu plusieurs coups de fusil dans les jambes, lundi après-midi, à Saint-Simon de Bordes, une commune proche de Jonzac. L’auteur présumé, qui avait entendu dire que la victime avait insulté la mémoire de sa mère défunte, avait promis à son entourage qu’il “lui couperait les jambes”, rapporte le parquet de Saintes.

L’auteur présumé des coups de fusil, âgé de 40 ans, avait pris la fuite. Il s’est rendu de lui-même à la gendarmerie de Jonzac, vingt-quatre heures plus tard.

Une information judiciaire a été ouverte et l’auteur présumé, placé en détention, a été mis en examen pour “violence volontaire avec arme et préméditation”.

Les faits se sont déroulés au cours d’une fête anniversaire à laquelle la victime était invitée. Un témoin aurait assisté directement au drame, qui s’est joué à l’extérieur de la maison.

La victime, très grièvement atteinte, a perdu beaucoup de sang. Ce sont ses amis, sortis de la maison après avoir entendu les coups de fusil, qui sont venus à son secours.

L’homme de 29 ans a été admis au centre hospitalier de Jonzac avant d’être transféré au service des soins intensifs de Bordeaux.

résumé art de Sudouest



Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email