Plages et dunes, attention danger

Plages et dunes, attention dangerPlages et dunes, attention danger. Pendant la grande marée, de nombreux curieux se sont pressés à l’abord des plages pour «admirer» le spectacle de l’océan déchaîné. D’autres attendaient la basse mer pour faire une petite balade sur le sable en quête de la bonne photo ou d’une cueillette dans les monceaux de dépôts ramenés par les flots. Un spectacle parfois désolant que ces dunes éventrées chargées de détritus.

La quasi-totalité des maires ont pris des arrêtés interdisant l’accès aux plages mais les curieux sont toujours là, alors l’ONF (Office national des forêts) lance un appel à la prudence.

Le danger étant bien réel le long de ces dunes transformées en falaises très peu stables, aussi faut-il impérativement éviter de se déplacer en bordure de dune au risque de provoquer une avalanche de sable qui pourrait ensevelir les promeneurs.

Les premiers relevés de terrain montrent un recul général du trait de côte, pouvant atteindre 20 mètres dans les zones les plus exposées.

Les spécialistes s’accordent à dire que les plages et les dunes sont aussi déstabilisées que lors du passage de la tempête Xynthia.

Les chantiers sont réalisés en plusieurs étapes, de l’avant de la dune jusqu’à la lisière de la forêt : plantation d’oyats, mise en place de branchages, pose de tissu géotextile, ganivelles… piègent le sable afin de reconstituer les stocks de sédiment et évitent le transport du sable plus en arrière.

On n’en est pas encore là et une deuxième grande marée se profile à l’horizon début février.

résumé art Yvon Vergnol de Sudouest



Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email