Tirs croisés à l’Oratoire

Tirs croisés à l’OratoireConseil municipal de La Rochelle : Tirs croisés à l’Oratoire. Un peu plus d’une heure d’expression libre. Il n’en fallait pas moins aux différentes sensibilités du Conseil municipal – toujours plus exacerbées à moins de deux mois des élections municipales – afin qu’elles disent et redisent ce qu’elles ont à dire sur le budget 2014 et la politique de la majorité. Un mois après le débat d’orientations budgétaires houleux, si les convictions n’ont pas changé, le ton a un peu évolué.

Le centriste Arnaud Jaulin, fustigeant la progression des indemnités des adjoints au maire et de leurs frais de missions, il s’attira les foudres de ces derniers.

Arnaud Jaulin monta à nouveau à l’assaut, attaquant la gestion municipale et appelant à la réalisation d’un audit financier des services de la Ville, fait par eux-mêmes pour éviter «une chasse aux sorcières».

Arnaud Jaulin ne manqua pas de moucher à son tour sa rivale de l’opposition, l’accusant de «lancer des polémiques inutiles», après que celle-ci eut pris la défense, revenant plusieurs fois à la charge, de La Villette, ce restaurant derrière le marché dont le patron se bat pour avoir sa terrasse.

Ainsi, à la suite du rappel des grandes lignes du budget par la socialiste Anne-Laure Jaumouillié (pas de hausse d’impôts ni des tarifs de l’eau malgré des dépenses plus importantes et des recettes en moins), Jean-François Fountaine se dit… satisfait, estimant en effet que ses «remarques sur la baisse de l’autofinancement ont été partiellement reprises».

À la première question, Maxime Bono confirma le surcoût lié à la digue, ajoutant que les avocats «sont en train de discuter».

Après, s’il est nécessaire de faire des travaux, la régie [du port de plaisance] s’en occupera.

Jean-François Fountaine se fit moins critique qu’en décembre, demandant juste où en est le projet confié à l’architecte Patrick Bouchain.

résumé art frédéric zabalza de Sudouest



Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email