Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires



Des oiseaux s’échouent sur les plages

Epuisés par le vent, des oiseaux s’échouent sur les plages. Le vent qui souffle en tempête peut renvoyer de petits oiseaux marins vers les côtes. Parfois épuisés, ils n’ont plus la force de reprendre leur envol. Ces jours derniers, ce sont trois macareux moines vivants mais très fatigués qui ont été trouvés sur les plages royannaises par des promeneurs.

Pour les communes le plus au nord : La Tremblade et les Mathes, le mieux est de les transporter directement au Centre de soins de la faune sauvage Marais aux Oiseaux, à Dolus d’Oléron (05 46 75 37 54).

Pour les communes plus sud, il y a un accueil a lieu à Médis, au refuge des Amis des bêtes (derrière la zone commerciale de Royan-Médis, tel 05 46 05 47 45).

Dans la mesure du possible, prendre des photos ; dessus, dessous, ailes ouvertes et fermées, en vue de l’identification. Et envoyer à Dominique Ceylo, bénévole LPO (Ligue de protection des oiseaux) à Royan. Dominique Ceylo 05 46 05 55 52 dominique.ceylo@wanadoo.fr

Laisser l’oiseau sur place ; ce sont des espèces protégées, qu’il est interdit de prélever.

résumé art de Sudouest



Votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.