Augmenter le poids du thermalisme

Augmenter le poids du thermalismeAugmenter le poids du thermalisme. Les candidats ont des idées et des différences! interrogé, les têtes de listes aux élections municipales sur un dossier majeur. Comment développer les atouts et le poids du thermalisme? Avec plus de 15 000 curistes accueillis l’an passé, les thermes – qui emploient 110 salariés temps plein – sont un enjeu économique majeur parfois méconnu.

Alexis Blanc (centre droit) promet la modernisation des équipements et l’élargissement de l’offre.

Hervé Blanché (UMP-UDI) souhaite un meilleur accompagnement et une revalorisation de la filière.

Le candidat socialiste André Bonnin, qui défend un bon bilan de l’équipe municipale actuelle sur le dossier, porte l’idée d’un véritable quartier thermal avec la réhabilitation des deux anciens hôpitaux.

Dominique Droin, divers droite, ne veut plus répondre à nos sollicitations. Juste déclaré, Frédéric Castello, tête de liste Lutte ouvrière, n’a pu être contacté à temps.

La station de Rochefort accueille moins de 3 % d’entre eux (environ 15 000 par an), ce qui est peu au regard du potentiel de notre ville.

Il est urgent de mettre en place une véritable politique de développement des thermes.

Cela passe par une réhabilitation des bâtiments, une modernisation des équipements, un développement de la qualité (exemple : certification Aquacert), un élargissement de l’offre (exemple : traitement du psoriasis) et une personnalisation des soins, nécessitant le recrutement de masseurs kinésithérapeutes.

Cela passe surtout par le développement du thermalisme de confort, afin de faire venir les curistes avec leurs familles.

Le centre aquatique, qui sera construit sur le site de l’ancien hôpital Saint-Charles, contribuera à atteindre cet objectif.

Rochefort a pris un vrai retard dans ce domaine : absence d’accompagnement à des projets de valorisation de la filière, absence de notoriété et déficit d’appui d’ingénierie auprès des porteurs de projets.

En concertation avec l’opérateur des Thermes de Rochefort, la Communauté d’agglomération Rochefort-Océan, et les collectivités territoriales, nous développerons un plan de soutien en faveur du thermalisme thérapeutique et diversifierons l’offre thermoludique et de bien-être.

Ce plan repose sur trois grands principes : appui à l’ingénierie, nouvelles prestations, qualité des hébergements, accès pour tous.

Résumé art de Sudouest



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer