Les subventions espérées pour le mythique voilier

Les subventions espérées pour le mythique voilierLes subventions espérées pour le mythique voilier rochelais n’arriveront. Il sera dit que la renaissance de «Damien» n’aura rien d’un long fleuve tranquille. Une première tentative pour redonner vie au voilier fit flop dans les années 2000. Voilier mythique à bord duquel, dans les années 70 et durant trois ans, Gérard Janichon et Jérôme Poncet ont exploré tous les océans du globe au départ de La Rochelle.

Mais la reprise du dossier, voici deux ans, donnait de plus sérieux espoirs.

Les Affaires culturelles étaient derrière le monocoque classé Monument historique – ce qui signifie l’assurance d’une prise en charge de 50 % du montant des travaux -, l’association du Grand Pavois avait réveillé l’intérêt pour le sujet, Gérard Janichon n’était pas loin pour l’avis technique éclairé, et les Amis du Musée maritime (1), devenus copropriétaires à 80 %, héritaient de la maîtrise d’ouvrage du chantier.

Tandis que la Ville de La Rochelle mettait aussi la main au portefeuille, ainsi que des donateurs passionnés.

L’été dernier, sous le chantier nautique du Vieux Port, les artisans retournaient la coque.

Puis, l’équipe voisine de Techni Yachts Pinta prenait le relais pour démembrer ce qui devait l’être, conserver ce qui pouvait l’être, et engager la reconstruction à l’identique et, surtout, dans l’esprit.

Les lisses et bauquières, ce squelette contre lequel devaient être plaqués les trois plis d’acajou des formes définitives de la coque, venaient tout juste d’être posées.

Conséquence : un surcoût de 45 000 euros plombant une prévision initiale de première tranche de travaux fixée à 120 000 euros.

Un «bonheur» n’arrivant jamais seul, ni le Conseil régional de Poitou-Charentes, ni le Conseil général de la Charente-Maritime ne verseraient de subventions ; soit, pour les porteurs du projet, un manque – dans la colonne des subventions prévisibles – de 90 000 euros.

Résumé art par philippe Baroux de Sudouest



Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email