Le vélo circulait sur un axe interdit

Le vélo circulait sur un axe interditIle de Ré : Le vélo circulait sur un axe interdit. Lundi, l’enquête de la gendarmerie de Saint-Martin-de-Ré était toujours en cours, concernant la mort d’un cycliste survenue dimanche après-midi sur la D 735, sur le territoire de La Flotte-en-Ré. Dimanche, Bruno Beaudouin, 54 ans, domicilié à Mouzeuil-Saint-Martin (au sud de la Vendée), circulait sur cet axe lorsqu’il est entré en collision avec une automobile qui circulait dans le même sens, de Rivedoux vers Saint-Martin-de-Ré. L’accident s’est produit en face du chemin de la Dourdon.

Blessé à la tête malgré le port d’un casque, le cycliste n’a pas pu être ranimé par les pompiers rétais et le Service mobile d’urgence et de réanimation (Smur) de l’hôpital de La Rochelle.

Le conducteur de la voiture, un homme demeurant à L’Houmeau, dans l’agglomération rochelaise, a été choqué par le dramatique accident et a été pris en charge par les secours. Une déviation était mise en place le temps de l’intervention de ces derniers et des constatations de la gendarmerie.

Quant aux circonstances et responsabilités respectives de l’accident, le lieutenant-colonel Nicolas Thiburce, commandant de la compagnie de gendarmerie de La Rochelle, qui s’est rendu dimanche sur le site, indiquait lundi qu’a priori la vitesse et l’alcool n’entraient pas en ligne de compte. Il précisait cependant que des analyses étaient encore attendues.

Il relevait que le cycliste et l’automobiliste avaient tous les deux le soleil de face. Cette circonstance a peut-être nui à la perception de la situation par l’un ou de l’autre homme, voire des deux. L’hypothèse que l’automobiliste a tenté de doubler le deux-roues semble néanmoins attestée.

Léon Gendre, le maire de La Flotte, s’est aussi rendu sur le lieu de l’accident. Tout en déplorant le drame et rappelant que l’enquête était en cours, le premier magistrat indiquait que « cet axe était interdit aux cyclistes ; il n’y a pas de bande cyclable ». Un panneau indique en effet l’interdiction de circulation et, pour rejoindre le réseau dévolu aux cyclistes, il faut traverser La Flotte.

La situation sur une partie de la D 735 devrait évoluer puisque, précise le maire de La Flotte, « il y a un projet de piste cyclable de quatre kilomètres, financée par le Département, entre le rond-point de la Quinquine et le rond-point des Brossards. » Cet aménagement en est à la phase de discussion avec les propriétaires des terrains concernés.

Résumé art Éric Chauveau de Sudouest



Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email