La LPO porte plainte contre X

La LPO porte plainte contre Xla LPO porte plainte contre X. A l’heure où les centres de sauvegarde commencent à relâcher les premiers oiseaux, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) a décidé de ne pas en rester là. Après l’échouage de plus 38 000 oiseaux sur les plages, dont 15% ont été retrouvés mazoutés, la LPO a décidé de porter plainte contre X auprès du tribunal de Brest, « bien décidée à ce que la source de la pollution marine soit identifiée », fait-elle savoir dans un communiqué.

« Depuis plus de trois semaines, le littoral Atlantique est touché par d’importantes arrivées de boulettes de pétrole, de la Charente-Maritime à la Bretagne.

Le Cedre a analysé ce pétrole et il en ressort qu’il porte la même signature chimique, qu’il soit récupéré en Charente-Maritime ou en Bretagne.

Depuis fin janvier, le bilan provisoire sur le littoral atlantique s’élève à plus de 30 000 oiseaux échoués, et 7500 en Espagne et en Grande-Bretagne.

Il s’agit principalement d’alcidés (Macareux moine, Guillemot de troïl et pingouin torda). Une hécatombe historique en France, selon la LPO.

Résumé art de Sudouest



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer