La grande distribution a déjà ses projets

La grande distribution a déjà ses projetsLa grande distribution a déjà ses projets. La grande distribution continue de s’étendre. Déjà, en 2013, la progression était en nette augmentation par rapport à l’année précédente. A l’origine de ces décisions, la Commission départementale d’aménagement commercial (CDAC). La structure est chargée de statuer sur les projets de création de commerces de détail supérieurs à 1000 m2, sur les projets d’extension d’un magasin ou d’un ensemble de magasins ayant atteint ce seuil ou devant le dépasser par la réalisation du projet.

Elle est composée de 5 élus, dont le maire de la commune d’implantation, et de 3 personnalités qualifiées en matière de consommation, de développement durable et d’aménagement du territoire.

Déjà en 2014, 9 projets ont été autorisés par la CDAC de Charente-Maritime et 1 refusé, à Echillais.

Si la CDAC donne ces autorisations, elle n’a pas le pouvoir d’endiguer le flux de demandes venues de la grande distribution, ni de limiter le nombre de mètres carrés accordés chaque année.

Déjà en 2013, la CDAC avait refusé la création d’un projet commercial de 1 737 m2 du gérant de Carrefour Market, à Ferrière-d Aunis.

Si le maire de la commune était pour sa création, l’Agglo de La Rochelle et le Pays d’Aunis s’y sont opposés.

Au Gua également, la Communauté d’agglomération Royan Atlantique (Cara) s’inquiètait de la création de ce supermarché. Elle considère que ce projet d’envergure “présente un risque insupportable pour un secteur déjà pourvu et structuré en matière commerciale”.

Voir sur une carte les nouvelles implantations cliquez ici

Résumé art de Sudouest


Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email