L’Hermione déploie ses voiles

L'Hermione déploie ses voilesL’Hermione déploie ses voiles. Plusieurs milliers de personnes ont assisté, samedi après-midi, au déploiement des voiles de «L’Hermione» à Rochefort. Une nouvelle étape spectaculaire dans la construction de la frégate qui embarqua La Fayette combattre aux côtés des insurgés américains en lutte contre les Anglais, en 1780. Après la mise à l’eau de la coque à l’été 2012, puis la pose de la mâture et du gréement l’année dernière, 15 voiles sur les 17 de la «frégate de la liberté» ont été mises en place par une centaine de stagiaires et futurs membres de l’équipage.

Comme l’a souligné Benedict Donnelly, le président de l’association Hermione-La Fayette, c’était donc «la fête des voiliers, des gréeurs et des volontaires» tandis que le maire de Rochefort Hervé Blanché a rappelé que la frégate constituait «le troisième site touristique du département».

Prochaine grande étape : la livraison du dernier des 28 canons de «L’Hermione» fondus à Ruelle-sur-Touvre, près d’Angoulême.

Lors du bureau qui a eu lieu hier dans la matinée, le maire de La Rochelle Jean-François Fountaine a invité son homologue rochefortais Hervé Blanché ainsi que son Conseil municipal à venir accoster à La Rochelle, depuis le pont de «L’Hermione».

«En fonction des conditions météo, le bateau pourrait partir tout de suite après l île d’Aix», glisse Benedict Donnelly.

Présente hier, à titre privé, au côté de son successeur à la tête du Conseil régional, Jean-François Macaire, la ministre de l’Écologie Ségolène Royal a glissé à l’assistance que le président américain Barack Obama accueillera lui-même la frégate.

Résumé art David Briand de Sudouest



Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.