Assises de Charente-Maritime

Assises de Charente-MaritimeAssises de Charente-Maritime. Jean-Pierre Duclos s’était présenté libre au palais de justice de Saintes. Il en est reparti hier soir entre deux policiers. Au terme de deux jours et demi d’audience et de cinq heures de délibéré, la cour d’assises l’a reconnu coupable de meurtre et l’a condamné à cinq ans de prison ferme. Les jurés ont écarté la thèse de la légitime défense soutenue par la défense, mais retenu les circonstances atténuantes soulevées par l’accusation.

Leur verdict est la copie conforme des réquisitions de l’avocat général. Il a été accueilli par les pleurs de Marine Duclos et la colère de son frère Maxime. Marine l’a quitté, il craint de ne plus voir sa petite fille, Louna.

Alexandre Claverie 22 ans, était l’ex-compagnon de la fille de l’accusé. Le face à face entre les deux hommes, l’un armé, l’autre pas, s’était déroulé dans un contextede forte tension. Jean-Pierre Dubois, se croyant menacé avait fait feu avec son fusil de chasse.

L’avocat de Jean-Pierre Duclos, Me Ducos-Ader a annoncé qu’il allait faire appel.

Résumé art de Sudouest



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer