Un dispositif pour permettre à la faune de circuler

Un dispositif pour permettre à la faune de circulerUn dispositif pour permettre à la faune de circuler. Outil d’aménagement du territoire, la Trame Verte et Bleue est une mesure phare du Grenelle de l’environnement. Destinée à enrayer le déclin de la biodiversité en permettant une meilleure circulation des espèces animales et même végétales, elle est promue par le ministère de l’écologie et relayé par chaque Région. Le Poitou-Charentes a la particularité d’avoir eu une présidente, à l’origine de la démarche avec un rapport au Conseil économique social et environnemental régional (Ceser), devenue entre-temps ministre de l’écologie.

Toutes ces actions reconnues doivent être intensifiées sur le territoire de la région sur laquelle cinq grands milieux ont été identifiés : les landes et forêts (notamment dans le Sud Saintonge), le bocage (Deux-Sèvres et est-Charente), les plaines ouvertes (Nord Saintonge et Vienne), les zones humides et cours d’eau (Marais poitevin, littoral charentais), les pelouses sèches calcicoles (est-Deux-Sèvres, Sud Vienne, Saint-Savinien, etc).

Le Rétais Dominique Chevillon, président de la commission environnement et Nicolas Renaudin vice-président, ont été chargés d’animer le groupe de travail.

Président de la Ligue pour la protection des oiseaux, Allain Bougrain-Dubourg avait été invité à donner son avis sur cette fameuse Trame Verte et Bleue encore en devenir.

Résumé art thomas brosset de Sudouest



Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer