Un éboueur tué

Un éboueur tuéUn éboueur tué. Les fait remonte au 11 janvier 2012 à Chermignac, près de Saintes, lorsque le conducteur de la benne à ordure en reculant a écrasé son collègue chargé de vider les poubelles. Le jour du drame le conducteur pressentait un taux d’alcoolémie de 1,65 grammes par litre de sang. Le procès a eu lieu le 3 juillet 2014. Le chauffeur à obtenu deux années de prisons avec sursis assorti d’une mise à l’épreuve pendant trois ans.

Il a aussi obligation de se soigner pour les problèmes d’alcool.

Le chauffeur lors de son audition pensait que son collègue était parti à pied au bac sauf que pour une raison inconnu celui-ci se trouvait derrière la benne.

Son permis lui à été retiré pour une période de deux années et il devrait indemniser la famille de la victime à auteur de 130.000 €.


Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.