Découvrir l’ostréiculture

Découvrir l’ostréiculture. Afin de mieux faire connaître cette activité ancestrale et le milieu qui l’abrite, l’association «l’Huître pédagogique» propose des parcours de découverte et des animations pour le grand public. L’occasion de découvrir un patrimoine à la fois naturel et culturel qui confère son identité à la côte charentaise. Les huîtres ne parlent pas, mais, elles ont leurs porte-parole.

L’un d’entre eux, Yann Barrau, passionné d’ostréiculture, est membre du conseil d’administration de l’Huître pédagogique. Une association dont le but est de faire découvrir les merveilles du milieu ostréicole.

L’association propose plusieurs animations qui ont lieu dans le bassin de la Seudre, à partir du village de Mornac, sur le littoral charentais.

Les agriculteurs étant accusés de polluer aux nitrates et aux pesticides la ressource en eau douce des premiers. Bien que les zones humides soient protégées par la convention internationale dite de Ramsar (1971) et qu’un projet de parc marin écologique soit en cours de validation, le marais est menacé.

L’Huître pédagogique a ainsi fait réaliser une étude sur les principaux points de pollution dans le marais et a attiré l’attention de Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie.

«Un arrêté préfectoral est intervenu et oblige désormais les maires à veiller à ce que les ostréiculteurs ne transforment pas le marais en déchetterie», précise Yann Barrau.


Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.