Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires



Les oubliés du TGV Bordeaux-Paris se révoltent

Les oubliés du TGV Bordeaux-Paris se révoltent Les oubliés du TGV Bordeaux-Paris se révoltent. En 2017, Bordeaux sera à deux heures de Paris mais des villes situées sur le trajet accusent la SNCF de les avoir négligées. La Charente qui a versé 30 millions d’euros pour ce nouveau TGV s’était vue promettre 11 dessertes quotidiennes en gare d’Angoulême. La Charente-Maritime regrette pour sa part que La Rochelle ne se retrouve en 2017 qu’à 2h50 de Paris, au lieu des 2h20 initialement prévues.

 
Si la SNCF veut réduire ses arrêts de TGV entre Paris et Bordeaux, c’est qu’ils coûtent cher et plombent la rentabilité de la ligne.
 
La Cour des comptes a même pointé du doigt récemment ces arrêts à répétition, en rappelant que les TGV n’ont pas à remplir le rôle de TER.
 


Votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.