Littérature et cinéma d’Océanie à Rochefort

Littérature et cinéma d'Océanie à RochefortLittérature et cinéma d’Océanie à Rochefort. Cette édition 2015, qui réunit pour la première fois en un événement unique cinéma et littérature, est parrainée par l’écrivain Maori Witi Ihimaera, dont plusieurs romans ont été adaptés au grand écran, et qui représente à Rochefort-sur-Mer (Charente-Maritime) sa terre natale, la Nouvelle-Zélande, pays invité du festival cette année.


 
Films documentaires, fictions, reportages et débats, 34 films au total sont programmés jusqu’à dimanche, dont le long métrage « White lies » de la Mexicaine Dana Rotberg, tiré du dernier roman de Witi Ihimaera « Medecine woman » (2013), qui a fait l’ouverture du festival mercredi.
 
« venir à Rochefort dans ce cadre est un rêve » « La proximité entre ces deux arts est bien réelle, tout autant que les liens entre la France et la Nouvelle-Zélande », estime l’écrivain maori à l’AFP.
 
« Le premier film tourné là-bas l’a été par Gaston Méliès, le frère de Georges, au début du XXe siècle. Pour moi, venir à Rochefort dans ce cadre est un rêve », dit-il.
 


Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sortir
Masquer