Fermeture de zones de pêche à pied sur Oléron et La Tremblade

Fermeture de zones de pêche à pied sur Oléron et La TrembladeFermeture de zones de pêche à pied sur Oléron et La Tremblade. La préfète de Charente-Maritime interdit provisoirement la pêche maritime professionnelle et de loisir, le ramassage, le transfert, l’expédition et la commercialisation des coquillages fouisseurs dans 2 zones. Des analyses effectuées dans le cadre du réseau de surveillance phytoplanctonique (REPHY) par IFREMER sur les tellines (coquillages) ont révélé un taux de toxines lipophiles et amnésiantes supérieur au seuil sanitaire réglementaire avec un risque pour la santé humaine en cas d’ingestion.


 
Les prélèvements ont été effectués le lundi 11 mai 2015 dans la zone « côte sauvage » – commune de La Tremblade et « grande plage vert bois »- commune de Saint-Trojan-les-Bains.
 
Ces résultats d’analyse conduisent la préfète de Charente-Maritime à interdire provisoirement la pêche maritime professionnelle et de loisir, le ramassage, le transfert, l’expédition et la commercialisation des coquillages fouisseurs (tellines, palourdes, coques, couteaux) en provenance des zones suivantes considérées comme « temporairement atteintes » :
 
côte ouest de l’île d’Oléron (de la pointe de Chassiron à la pointe de Gatseau),
côte sauvage de La Tremblade (de la pointe du Galon d’or à la pointe de la Coubre)
 
Ces interdictions seront levées en fonction des résultats des prochaines analyses.
 
Source Préfecture de Charente-maritime
 


Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.