Suspension des fonctions d’un médecin urgentiste

Suspension des fonctions d’un médecin urgentiste. Un médecin du Smur de Royan a saisi le tribunal administratif de Poitiers en référé après avoir été suspendu de ses fonctions mi-mars. Suspension qu’il conteste donc devant la justice. Le 24 février, le médecin et un infirmier s’étaient disputés au sein de l’équipe du Smur, rappelle Sud Ouest. Le médecin s’était opposé à la présence d’un infirmier au sein de l’équipe. Cette altercation a entraîné « un retard inadmissible de 26 minutes pour le Smur », qui intervenait sur une urgence vitale, a souligné le centre hospitalier de Royan.


 
Le médecin incriminé est depuis en arrêt maladie. Il se plaint d’atteinte à sa réputation et de pertes d’indemnités. Mais le tribunal administratif a estimé qu’il n’y avait pas matière à saisir le tribunal en référé -procédure d’urgence- car il ne sera officiellement suspendu qu’à la fin de cet arrêt.
 
Depuis, plusieurs procédures ont été lancées: par le centre hospitalier et devant le tribunal administratif donc, par le Centre national de gestion et l’Agence régionale de santé. Une plainte a été également été déposée auprès du conseil départemental de l’ordre des médecins et du procureur.
 


Vous pouvez lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.