Le maire de Royan condamné pour prise illégale d’intérêts

Le maire de Royan condamné pour prise illégale d'intérêtsLe maire de Royan condamné pour prise illégale d’intérêts. Le député-maire de Royan (Charente-Maritime), Didier Quentin (Parti Républicain), a été condamné vendredi à 7.500 euros d’amende par le tribunal de Saintes pour prise illégale d’intérêts dans une affaire de terrains boisés déclarés illégalement constructibles. Lors d’un conseil municipal en juin 2008 quatre parcelles d’un bois,…


 
d’environ cinq hectares et appartenant à la famille du député-maire, avaient été déclarées constructibles alors que le schéma de cohérence territoriale (Scot) de la Communauté d’agglomération Royan Atlantique, imposait un classement en «espace boisé», donc inaccessible à la promotion immobilière.
 
Je suis aussi coupable d’avoir voté cette délibération alors que j’aurais dû me retirer le temps du vote.
 
«Il s’agit d’un traquenard monté par mes opposants de 2008» qui «ont échafaudé ce putsch comme une revanche», a-t-il clamé.
 
Des extraits d’auditions menées par la gendarmerie de Poitiers, où deux personnes ont dit que Didier Quentin leur a ordonné de manière péremptoire de remettre ces cinq hectares en zone constructible.
 




Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.