93 emplois supprimés à Saintronic

93 emplois supprimés à Saintronic. Placée en redressement judiciaire en juin, suite à la perte de l’activité générée par Alcatel, la société Saintronic, basée à Saintes (Charente-Maritime), est frappée par un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) qui prévoit la suppression de 93 postes sur un effectif global de 175 salariés.
 
En juin, Saintronic avait été placée en redressement judiciaire suite au retrait de son client principal : Alcatel (30 % de son chiffre d’affaires).


 
Elle avait pourtant entamé une diversification dans les Green Tech (éco-composteurs) et les bornes de recharge pour véhicules électriques (marché d’installation de ces bornes dans la Vienne, les Deux-Sèvres et la Vendée).
 
En 2014, Saintronic employait 192 personnes pour un chiffre d’affaires de 29,6 millions d’euros et une perte de 2,6 millions d’euros.
 




Vous pouvez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.