Agriculture : des bassines condamnées

Agriculture : des bassines condamnées. Elles ont été creusées pour le compte d’un groupement d’agriculteurs dont fait partie le président de la chambre d’agriculture de Charente-Maritime.
 
Ce n’est pas la première fois qu’elles sont attaquées par l’association Nature Environnement 17, au motif du risque qu’elles font peser sur les cours d’eau des alentours, «aussi parce que ces réserves sont au seul bénéfice de trois agriculteurs irrigants pour un coût supporté très majoritairement par de l’argent public», affirme Claude Matard, qui fait partie des plaignants.


 
Ce syndicat a fait connaître la semaine dernière ses premières prévisions : soit la création de 24 bassines pour 5 millions m3 d’eau sur le bassin de la Boutonne en Saintonge et 6 autres réserves en Aunis sur le bassin du Curé pour 1,8 million de m3.
 




 
 

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.