Avec l’argent de leur secte ils finançaient leurs maisons

Avec l'argent de leur secte ils finançaient leurs maisonsAvec l’argent de leur secte ils finançaient leurs maisons. Voilà de quoi sont accusés un professeur de yoga de 66 ans et sa femme vivant à la fois dans la Vienne et en Charente-Maritime comme le raconte Sud-Ouest.

Le couple est accusé d’avoir commis des abus de faiblesse sur plusieurs victimes depuis quelques années.

Le parquet de Poitiers a alors ouvert une enquête qui a permis d’établir que ce professeur de yoga, officiellement à la retraite, et sa compagne de 62 ans ont imposé à une douzaine de personnes «des sujétions psychologiques de type sectaire avec des violences physiques et des pratiques sexuelles imposées».

Interpellé mardi, le couple a été mis en examen pour abus de faiblesse par des dirigeants d’un groupement exploitant la sujétion psychologique ou physique des participants, viols, agressions sexuelles et violences volontaires en réunion, menaces et chantage.

Vous inscrire a notre lettre d’information




Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.