Poitou-Charentes : Mouvement de colère des gardiens de prison

Poitou-Charentes : Mouvement de colère des gardiens de prisonPoitou-Charentes : Mouvement de colère des gardiens de prison. De nombreux gardiens se sont rassemblés devant les portes du centre pénitentiaire de Vivonne mais aussi devant la centrale de Saint-Martin-de-Ré en Charente-Maritime ou encore devant la maison d’arrêt de Saintes et à Angoulême.

Jeudi, trois gardiens ont été blessés à l’arme blanche par l’islamiste allemand Christian Ganczarski, un des instigateurs de l’attentat contre la synagogue de Djerba (Tunisie), qui avait fait 21 morts en avril 2002.

Cette « opération prison morte » est lancée par les trois syndicats l’Ufap-Unsa Justice, syndicat majoritaire, la CGT Pénitentiaire et FO Pénitentiaire

En Poitou-Charentes, les actions ont débuté tôt ce matin devant le Centre pénitentiaire de Poitiers Vivonne.




 

Votre message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.