Votre Publicité ICI - Pour toute demande utilisez notre formulaire
 

Des médecins contre la « maltraitance » aux urgences

Des médecins contre la « maltraitance » aux urgencesDes médecins contre la « maltraitance » aux urgences. Les médecins urgentistes de Rochefort sont en grève ce mercredi 4 avril. » Le docteur Antoine Depelchin et ses 11 collègues médecins urgentistes de l’hôpital de Rochefort ont déposé un préavis de grève illimité à compter de ce mercredi 4 avril.

Ils dénoncent des conditions de travail dangereuses pour les patients et menacent de démissionner en bloc si leur hôpital ne renonce pas aux nouvelles fermetures de lit envisagées.

« Nous avons un double problème, poursuit Roger Tap : d’une part, nous faisons face à une pénurie de médecins de ville, qui préfèrent s’installer dans des grandes villes plutôt qu’à Rochefort (24 000 habitants, NDLR). »

Il n’est pas non plus question d’envoyer les patients vers les deux autres hôpitaux les plus proches, à La Rochelle et Saintes, eux aussi saturés, selon les médecins. Ce mercredi, leur mouvement, soutenu par les syndicats UNSA et AMUF (association des médecins urgentistes de France), devrait être suivi par les cinquante paramédicaux des urgences et les 83 médecins des autres services.

A lire également : La ligne SNCF entre Saintes et Royan est en travaux jusqu’en avril 2018




Votre message

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>