La culture du chanvre séduit de plus en plus

Culture du ChanvreLa culture du chanvre (une variété de cannabis mais sans THC) commence à se faire remarquer en Nouvelle Aquitaine. « Sa culture ne demande pas d’intrant, peu d’eau et nettoie les sols, elle est très intéressante d’un point de vue environnemental », souligne Virginie Thomas, chargée de l’unité filières vertes à la Région, pointant la cohérence avec la feuille de route écologique de l’institution appelée Néo-terra.

En 2016, Charles Reboux, podologue de formation, fonde RBX Créations et se lance dans la confection de chaussures écologiques en Charente-Maritime et par ce biais s’intéresse au chanvre pour leurs revêtements.

Un peu plus tard, avec sa sœur Anne Reboux, il crée Gorfoo, qui proposent des produits en lin et en chanvre, et notamment des casquettes en chanvre, une matière qui protège bien des UV.

Pour aller plus loin dans la valorisation de la tige du chanvre et proposer des tissus plus fins, ils travaillent avec le chanvre mellois, une association qui regroupe neuf cultivateurs de chanvre.

Il y a cinq ans, quand Vincent Lartizien parle de son projet de chanvre autour de lui, les moqueries fusent. Au total, sa société « les chanvres de l’Atlantique » propose des produits alimentaires autour du chanvre, vendus en magasins bio spécialisés et aussi des vêtements en chanvre.

« Ici dans les Landes il y a un potentiel gigantesque car on ne plante que du maïs or la culture du chanvre nettoie les sols et peut se faire sans système d’irrigation », insiste-t-il.

Pour ces entrepreneurs, l’appui de la Région permet de changer l’image du chanvre et renforce leur conviction qu’il est promis à un très bel avenir.




Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.