Les maires de l’île d’Oléron veulent déroger à la règle du kilomètre

Michel Parent et ses camarades veulent que l’Etat prenne « en compte la spécificité insulaire du territoire oléronais à la faible densité afin de permettre aux habitants d’accéder aux nombreux espaces naturels : plages, marais, forêts.»

Le maire de Château d’Oléron et président de la communauté de commune dénonce « une forte inégalité entre ceux qui habitent à proximité d’une plage ou d’une forêt et les autres qui peuvent simplement faire le tour du pâté de maison. »

« C’est intenable surtout quand on a en plus à quelques encablures de chez soi des grands espaces naturels », ajoute-t-il, alors que l’un de ses administrés avoue que « personne ne respecte cette règle » sur l’île.

Christophe Sueur, maire de Saint-Pierre d’Oléron, demande au micro de France 3 Aquitaine « d’arrêter d’avoir une écoute purement parisienne de bureaucrates qui considèrent qu’on fixe des règles au kilomètre.

Il avance aussi « le bon sens » cher à Emmanuel Macron et au gouvernement de Jean Castex car pour lui « le confinement risque de durer et il faut qu’on adapte les choses sinon les mesures seront de moins en moins acceptées par la population, avec une frustration toujours plus forte chaque jour ».

Inscrivez-vous à notre lettre d’information




Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.