Eiffage mis en examen dans l’accident de car à Rochefort en 2016

Eiffage mis en examen dans l'accident de car à Rochefort en 2016Le groupe de BTP Eiffage a été mis en examen fin 2020 pour homicides involontaires, dans le cadre de l’enquête sur l’accident d’un autocar scolaire, éventré par la ridelle d’un camion, et qui avait tué six adolescents en février 2016 à Rochefort (Charente-Maritime), a-t-on appris jeudi 28 janvier de source judiciaire.

En 2016, quelques jours après l’accident, le chauffeur du camion âgé de 23 ans avait été mis en examen pour homicides et blessures involontaires, et laissé libre sous contrôle judiciaire.

Le procureur de La Rochelle a estimé jeudi que l’instruction pourrait être clôturée « d’ici deux mois » environ, et qu’un procès pourrait intervenir « fin 2021 ». »

Pour rappel le 11 février 2016 au matin à Rochefort, l’autocar avait croisé vers 7 h 15 la route d’un camion-benne, parti d’un entrepôt Eiffage à 800 mètres de là.

Selon le parquet à l’époque, cette ridelle était ouverte à 90 degrés et non totalement au moment de la collision, une position « inhabituelle et dangereuse », et semble-t-il depuis un moment. Il faisait encore nuit au moment du choc, il bruinait, et le chauffeur n’avait aperçu qu’au dernier moment la ridelle ouverte : le choc a fait exploser son pare-brise, stoppant l’autocar qui avait poursuivi un peu sa course sous l’effet de l’inertie.

Vous inscrire a notre lettre d’information




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.