Les déclarations du ministre de l’intérieur met en colère des policiers de Charente-Maritime

Les déclarations du ministre de l'intérieur met en colère des policiers de Charente-MaritimeGerald Darmanin, Le ministre de l’Intérieur, propose de bloquer les effectifs policiers dans l’ouest du pays, comme à La Rochelle pour affecter plus de moyens aux régions sous dotées.

Pour Eric Marrocq, le secrétaire zonal Alliance pour le Grand Sud-Ouest qui englobe la Charente-Maritime _ »le moral n’est pas au beau fixe dans la police_, les effectifs ne sont pas à la hauteur des besoins, et ce genre de déclaration ne va pas rapprocher le ministre de sa base. »

J’invite, dit-il, monsieur Darmanin à venir faire des patrouilles de nuit à La Rochelle, et il verra si les effectifs sont trop nombreux. »

Si la ville de La Rochelle a été citée par le ministre, ou Biarritz également, c’est plus globalement l’ouest de la France qui est visée. Et croyez-moi, à tourner de nuit avec des effectifs réduits, même en Charente-Maritime, cela ne va pas améliorer la sécurité de nos fonctionnaires. »

Il est bien de rappeler que la perte d’effectif global de la police et de la gendarmerie est du fait du Président Nicolas Sarkozy qui avait réduit ses effectifs de 15 000. Cela avait partiellement été compensé sous le précédent quinquennat de François Hollande.

Vous inscrire a notre lettre d’information




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.