Site icon La Charente Maritime info

Des Britanniques investissent pour sauver le patrimoine locale

Des Britanniques investissent pour sauver le patrimoine localeDepuis plusieurs années, des ressortissants britanniques venus s’installer dans la région charentaise investissent dans l’immobilier traditionnel en péril. «Si on laisse ça comme ça, ça va finir par s’écrouler», constate le Britannique Trevor Leggett, devant deux bâtiments en cours de rénovation dans le village de La Rochebeaucourt et Argentine, situé entre la Dordogne et la Charente.

Cet agent immobilier britannique a fondé il y a plus de vingt ans l’agence Leggett, spécialisée dans la sauvegarde du patrimoine traditionnel français. L’intérêt de Trevor Leggett pour le patrimoine immobilier charentais fait des émules parmi la communauté britannique qui vit dans la région.

Stuart Reid, Britannique lui aussi, a posé ses valises à La Vergne en 2018. Le couple, qui s’est installé dans une maison typique de la région, a tenu à tout remettre en état de leurs propres mains. « Ça a représenté beaucoup de travail», explique le ressortissant britannique. Même constat du côté de son compatriote Trevor Leggett, qui a fait de la rénovation de l’immobilier traditionnel son gagne-pain.

À CONSULTER AUSSI >> Villes les plus chères de France La Rochelle dans le Top 10

Selon eux, investir dans la pierre et réhabiliter l’habitat en France resterait moins cher que d’acheter un bien immobilier de l’autre côté de La Manche. Ces investissements ont aussi généré des revenus considérables pour les collectivités locales de la région, où le patrimoine immobilier était parfois laissé à l’abandon. «C’est très important que les Britanniques soient venus, sinon le patrimoine serait tombé en ruine», témoigne un habitant, qui se dit heureux de voir les bâtisses traditionnelles être protégées et remises en état.

Quitter la version mobile