Réunis à huit clos, les élus oléronais se sont prononcés contre le projet éolien

Réunis à huit clos, les élus oléronais se sont prononcés contre le projet éolien« En l’état actuel du projet de création d’un parc éolien en mer (…), les élus communautaires, à l’unanimité, émettent un avis défavorable ». « J’ai choisi cette solution en accord avec les maires pour que chacun puisse s’exprimer en toute liberté », justifie Michel Parent, le président de la CDC oléronaise et maire du Château d’Oléron.

Christophe Sueur salue, lui, « une position commune et unanime contre ce projet industriel qui nous est imposé ». Début février, le maire de Saint-Pierre d’Oléron a été le premier à adopter une motion de six pages compilant arguments juridiques, socio-économiques et environnementaux à l’encontre des éoliennes en mer, une première dans le cadre du débat public organisé sous l’égide de la Commission nationale du débat public . « Il fallait une position commune et solidaire.

Mais, la CDC a pris des positions plus fermes par le passé, c’est sûr », lâche-t-il. D’autres communes comme Saint-Trojan-les-Bains doivent à leur tour s’exprimer sur le sujet. La position du Département de la Charente-Maritime est également attendue. Le débat public, qui s’achève officiellement ce lundi 28 février, offre la possibilité aux collectivités d’émettre un tel avis consultatif avant la fin du mois de mars.

À LIRE AUSSI >> Invasions des éoliennes dans les deux Charentes : le ras-le-bol des associations

La CNDP remettra alors un rapport public à l’État – l’un des maîtres d’ouvrage de ce projet éolien en mer – qui devra y répondre dans un délai de deux mois, avant la fin de l’été.

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email