L’Alpine A 110, le nouveau bolide des gendarmes, est arrivée à Saintes

L’Alpine A 110, le nouveau bolide des gendarmes, est arrivée à SaintesSon intérêt est tel que l’on se croirait au salon de l’auto. Tour extérieur, intérieur, bruit du moteur… Aucun doute, l’Alpine A 110 est arrivée au groupement de gendarmerie de la Charente-Maritime.

Ce jeudi 28 avril, elle était stationnée au centre de la caserne de Lagord pour sa présentation à la presse, avant de reprendre la route vers son quartier général à Saintes.

Oui, ça fait toute la différence. « L’Alpine permet de rattraper les grands excès de vitesse sur l’autoroute, chose que l’on ne pouvait pas faire avec un Kangoo », sourit le colonel Rémi de Gouvion Saint-Cyr, chef du groupement.

À CONSULTER ÉGALEMENT >>
Un homme condamné à un an de prison ferme pour violences sur sa conjointe

Elle vient compléter les équipements de l’Escadron départemental de Sécurité routière composé de 67 militaires dont 43 motocyclistes. « Tout le monde n’est pas capable de conduire ces véhicules », confirme le colonel.

Après les Subaru Impreza, les Seat Leon Cupra et les Renault Mégane RS, la gendarmerie revient aux traditions. En 1967, l’Alpine A 110 équipaient déjà les militaires. « Ça rappelle de bons souvenirs. C’est un véhicule français, sportif et performant au service des citoyens».

À quand pour le gendarmerie ou la police, la prochaine Alpine électrique ?

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email