La tradition des ânes en culotte de l’Ile de Ré

La tradition des ânes en culotte de l'Ile de RéÀ 60 ans, cet éleveur fait reproduire avec passion cette espèce menacée de disparition, facilement reconnaissable à son pelage hirsute. Ses ânes grandissent autour des remparts de Saint-Martin-de-Ré. « Sa forme d’étoile en fait un lieu d’élevage idéal, il y a toujours de l’ombre, des endroits abrités du vent. Il est également doté d’un biotope exceptionnel », raconte l’éleveur.

Sa flamme a failli s’éteindre en 2021, alors que l’une de ses ânesses tout juste nées a été victime d’un acte de barbarie. « Elle a été découpée en morceaux. J’ai voulu tout arrêter, mais j’ai finalement persisté », confie l’éleveur, encore ému.

La majorité des éleveurs vous le diront, c’est rarement une activité rentable. « Cette tradition de leur mettre des culottes en tissu est apparue vers 1860, pour les préserver des mouches et des moustiques lorsqu’ils travaillaient dans les marais salants », rapporte leparisien.

Suivez-nous et aimez-nous :

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email